mardi 27 février 2018

SANYA.... OU LA PLAGE VERSION CHINE ...

Quand nous avons décidé de partir quelques jours à Sanya lors des congés du Nouvel An Chinois (qui, comme vous le savez sûrement, a eu lieu la semaine dernière...) je ne pensais vraiment pas en faire un petit article, tant notre choix de cette destination n'était motivé que par notre quête de ciel bleu, de soleil et d'air pur; objectif qui fut d'ailleurs tout à fait atteint.... 
En effet Sanya, se trouvant à l'extrême sud de l'île de Hainan, elle même au sud de la Chine, représente un peu pour les Chinois notre Côte d'Azur nationale : une destination parfaite pour des vacances au soleil mais surtout aussi pour le bling bling et la foule qui l'accompagnent....





Alors oui, Sanya c'est un peu tout cela : des plages de sable fin, des cocotiers, beaucoup beaucoup de restaurants et de boîtes de nuit, de grosses voitures... rien de forcement très nouveau et de très remarquable. Mais comme la Chine est toujours pleine de surprises pour nos yeux d'occidentaux, j'y ai trouvé matière à partager avec deux belles découvertes.

Certes nous sommes très loin d'avoir découvert tous les centres d'intérêts de l'île de Hainan puisque notre but était de se la jouer très très farniente, et donc je ne viens pas ici faire le guide touristique. Et je ne vous parlerai pas non plus de notre visite d'un "soit disant" village historique qui s'est avéré être un village complètement refait à la Disney avec des figurants locaux en tenue de l'ethnie originelle bien désabusés de devoir accueillir les hordes de touristes chinois et leurs mégaphones..... (hélas ce genre d'expérience peu intéressante est de plus en plus courant ici, tant leur conception de l'authentique et de l'historique est assez libre...)

Par contre, et comme souvent si on prend la peine de chercher un peu, on y fait encore de très jolies découvertes, comme ce petit village flottant de pêcheurs qui se trouve dans les environs de Lingshui, au nord est de Sanya.





Le meilleur moyen de découvrir ce village est d'emprunter le téléphérique qui part de la côte pour rejoindre la "NanWan Monkey Island" qui comme son nom l'indique est un endroit rempli de macaques (mais qui n'est pas techniquement une île puisqu'il s'agit en fait de l'autre extrémité de la côte enserrant un golfe, mais ça, on s'en fout un peu...). Du haut du téléphérique vous avez une magnifique vue sur le village, le bémol c'est qu'il faut d'abord faire la queue pendant plus d'une heure tant, non pas ce village mais les singes, attirent du monde....!!  Mais comme nous, nous ne sommes pas trop fans ces animaux souvent agressifs et que, surtout, nous ne cautionnons pas la manière dont les Chinois les traitent dans ce genre de parc, entre cirque de singe, pièce de théâtre de singe.... je crois bien que nous sommes les seuls à avoir fait la queue aussi longtemps pour en définitif ne voir aucun singe !!

















le village s'articule autour de rues comme sur la terre ferme et est constitué de maisons, de viviers et de restaurants.... Celui que nous avons testé fait partie d'un ensemble groupé autour d'un grand vivier.








Vous choisissez dans les bassins ce qui va finir dans votre assiette ...








et allez ensuite déguster dans une des salles qui sont placées tout autour des viviers.





Ensuite, une fois repu, vous attendez sur le quai et le restaurant met à votre disposition un bateau qui vous promène un peu et vous ramène sur la côte....











Personnellement, nous n'avons pas été déçus de préférer ce séjour sur l'eau plutôt que la compagnie des singes.


Mais la vraie découverte de ces quelques jours à Sanya fut de voir le bonheur et la joie de vivre des Chinois à la plage !!





Contrairement à nos plages occidentales, les plages de Chine ne sont pas peuplées de corps dénudés et allongés!! Personne ici ne cherche le bronzage. Et comme en Chine on part souvent en vacances en famille avec grands parents, parents et enfants, cela donne un joli terrain de jeux intergénérationnel...














Pour les chinois, les joies de la plage sont relativement récentes comparé à nous et beaucoup d'entre eux ne savent toujours pas nager, ce qui constelle l'eau de mille bouées multicolores car les Chinois adorent la couleur !!





Et s'ils ont un peu peur de l'eau, ils ont encore plus peur du soleil et trouvent toute une panoplie de vêtements pour y remédier....





Bien sûr se prendre en photo reste l'activité préférée surtout dans ce cadre magnifique et certains n'hésitent pas à faire appel à des photographes professionnels (nous en avons croisés plusieurs même dans l'hôtel qui faisaient suivre la petite famille en vacances par son reporter privé...)








Côté vestimentaire, les hommes ne sont pas en reste et on en croise beaucoup habillés dans une sorte de pyjacourt version "Magnum" à Hawaï... et, esprit de groupe oblige, ils adorent arborer la même tenue entre amis ou au sein de la famille!!




Vraiment nous avons passé de très bons moments au milieu de toute ces couleurs, de toute cette vie même si cette exhubérance était moins agréable à nos oreilles encore ensommeillées à l'heure du petit déjeuner....


Un dernier au revoir aux élégantes de Sanya et à sa magnifique baie et nous voilà de retour dans la grisaille de Wuhan














2 commentaires:

  1. Bonne année les Gueg ! Effectivement, ça dépayse, un beau cours de sociologie également. En France, il fait un froid polaire, ça ressemble plus à une météo de nouvelle année. Batiste s'envole vendredi pour Shanghai avec son prof de chinois. Bises.

    RépondreSupprimer

pour un petit commentaire c'est par ici !!!